Alirio Diaz

Posté par Luc le 25 juin 2008

Bizarrement je ne connais l'oeuvre ce grand maître de la six cordes que depuis peu de temps. Il m'était inconnu toutes ces années, quelle lacune ! Et pourtant quelle immense contribution il a apporté à la musique.


Il est né en 1923 dans le village de La Candelaria près de Carora, au Vénézuela. Il commence très jeune à jouer du Cuatro (guitare d'Amérique du Sud à 4 cordes plus petite que la classique) en autodidacte. Il fera son long et fructueux apprentissage auprès de grands maîtres comme Raul Borges, Vicente Emilio Sojo ou Regino Sainz de la Maza. Il sera également rien moins que professeur assistant d'Andres Segovia, pour lui succéder en tant que directeur de l'académie musicale Chigiana de Sienne.

Il est le digne héritier d'Antonio Lauro qu'il contribua d'ailleurs largement à faire connaître dans le monde, et qu'il interprète souvent dans ses concerts.

Il est co-fondateur de Caroni Music, excellente maison d'édition de partitions et cd de musiques pour guitare, principalement issues du Vénézuela (Pour précision le Caroni est une rivère du bassin de l'Orénoque).

Mais Diaz ne s'est pas cantonné à la musique du Vénézuela ou d'Amérique du Sud, et son talent lui permet d'interpréter tout aussi bien le répertoire espagnol, italien ou le baroque.

D'ailleurs sa discographie le prouve, par sa richesse et son éclectisme.

Bien sûr certains penseront que son répertoire est plus ou moins déjà vu, mais n'oublions pas que dans les années 60 et 70, les guitaristes concertistes internationaux n'étaient pas si nombreux (Segovia qui sévissait depuis longtemps déjà, John Williams, Julian Bream et quelques autres). La génération suivante s'est inspirée de ces grands musiciens pour leur répertoire. C'est sans doute grâce à eux que la guitare à acquis définitivement ses lettres de noblesse, en prouvant notamment que si elle ne peut rivaliser sur certains points avec des instruments rois tels le violon ou le piano, elle a bien d'autres cordes à son arc (sans mauvais jeux de mots).

Alirio Diaz fut et est encore de ceux qui nous ouvrent au monde et apportent une richesse inépuisable au monde de la musique. Car il est aussi pédagogue, à l'origine de nombreuses transcriptions ou arrangements considérés comme références.

Mais trève de mots, et place à la musique…

 

Alirio diaz joue “Seis por derecho”

Antonio Lauro (1917-1986; Vénézuela)

Discographie sélective:

The Guitar Artistry of Diaz

400 Years of the Classical Guitar

Masterpieces of the Spanish Guitar

Alirio Diaz Plays Bach

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

 un Blog, des Blogs Un Blog, des Blogs - Vous pouvez, vous aussi créer un blog !