Charango para todos

Posté par Luc le 20 mars 2010

CharangoUn excellent site réalisé par Héctor Soto en langue espagnole pour tout savoir sur le charango: Histoire, Lutherie, vidéos, Partitions gratuites de l’auteur, mp3 etc.

http://www.charango.cl/

Rendez-vous également sur le site de Federico Tarazona qui renouvelle le répertoire du Charango en adaptant des oeuvres pour guitare à l’instrument qu’il a créé: L’ « Hatun Charango« . Ce charango possède 7 cordes (6 simples et une double) ce qui permet une tessiture plus étendue et une polyphonie que ne permet pas le charango traditionnel. De nombreuses vidéos sont à dispositions de compositions et transcriptions. A voir et à écouter

A signaler également sa méthode moderne dont voici la présentation.

« La méthode que présente Federico Tarazona cherche à faciliter l’apprentissage du charango donnant à l’élève la possibilité de dominer l’instrument d’un point de vue technique, indépendamment du style régional que l’élève élégira. Ainsi L’Ecole moderne du charango est un modèle d’apprentissage similaire à celui qu’établirent les grands maîtres de la guitare espagnole comme Tarrega, Pujol ou Llobet.

Dans cette méthode, l’auteur établit une relation avec l’élève sans qu’il y ait contact direct entre eux, et ceci est une des caractéristiques fondamentales de l’ère moderne. Grâce à sa connaissance parfaite de l’instrument, Federico Tarazona oriente l’élève durant chaque étape d’apprentissage : il lui fait découvrir l’instrument, de sa tenue à l’étude du diapason entier, ainsi que les différents styles d’accompagnement selon le genre étudié comme le huayno et la marinera. » (Texte issu su site de F. Tarazona)

http://www.federico-tarazona.com

Charango (n.m. Amérique latine) Instrument folklorique aigu à 5 (parfois quatre) cordes doublées, (choeurs). On trouve traditionnellement le charango au Pérou, au nord du Chili, en Bolivie et au nord-ouest de l’Argentine. La caisse de résonance était en carapace de tatou, mais le bois a remplacé ce matériau, notamment suite à la protection partielle ou totale de l’animal dans certaines régions. Son origine est incertaine, mais on peut supposer que, les historiens et autres organologistes n’ayant pas de trace d’instruments à cordes avant l’arrivée des conquistadors espagnols, il s’agit peut-être d’une adaptation locale d’un instrument à cordes comme la vihuela de mano. Son accordage est habituellement G C E A E (Sol Do Mi La Mi), les choeurs étant accordés à l’unisson, sauf le choeur central (E) où les deux cordes sont accordées à un intervalle d’une octave. Trois tailles d’instrument sont à retenir, mais il existe de nombreuses variantes de l’instrument:

  • Hualaycho  (Registre aigu)
  • Charango (Registre médium)
  • Ronrroco (Registre grave).

Laisser un commentaire

 

Le Monde Gothique |
Jean-François Fabiani |
Metal/rock et un peux de tous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DJ ELECTRO Dance
| festival autour du piano et...
| KL, mon petit monde musical...